wein.plus
Attention
Vous utilisez un ancien navigateur qui peut ne pas fonctionner comme prévu. Pour une meilleure expérience de navigation, plus sûre, veuillez mettre à jour votre navigateur.

Se connecter Devenez membre

On associe souvent le Portugal uniquement au porto, au madère, au vinho verde et aux vins rosés bon marché - à tort. Car le pays, avec ses quelque 300 cépages autochtones, a bien plus à offrir. La viticulture est une tradition séculaire. En 1756, la région du Douro a été déclarée première région viticole protégée et délimitée au monde. Après un boom, de nombreuses années de sommeil ont suivi. De jeunes viticulteurs ont repris le flambeau et tentent de renouer avec le monde du vin en misant sur la qualité. On peut s'attendre à d'agréables surprises.

Portugal: pays & vin

La viticulture a une tradition de plus de 2000 ans au Portugal et remonte aux Phéniciens. Aujourd'hui encore, des méthodes particulières de production du vin témoignent de ce précieux héritage. Par exemple, dans la plus grande province du pays, l'Alentejo, on utilise encore traditionnellement des talhas, de grandes amphores en argile, comme récipients de fermentation. Environ 300 cépages autochtones sont connus dans ce pays de contrastes climatiques et géographiques. Cette combinaison permet une diversité unique de vins au caractère propre.
La vigne est cultivée sur 400 000 hectares. Cela correspond à la cinquième place au niveau international. Toutefois, la production moyenne n'est que de 8,5 millions d'hectolitres, ce qui suffit à peine pour occuper la huitième place actuelle. Près de 80 % de ce vin est consommé dans le pays.

EVENEMENTS PROCHES DE VOUS