wein.plus
Attention
Vous utilisez un ancien navigateur qui peut ne pas fonctionner comme prévu. Pour une meilleure expérience de navigation, plus sûre, veuillez mettre à jour votre navigateur.

Se connecter Devenez membre

Pendant la crise de Corona, les gens de presque tous les continents du monde ont bu autant ou moins d'alcool qu'avant le début de la pandémie. C'est le résultat d'une enquête internationale menée auprès de 11 678 personnes par l'institut de sondage YouGov pour le compte de l'Alliance internationale pour une consommation responsable (IARD). Ils vivent en Australie, en Afrique du Sud, au Mexique, en France, aux États-Unis, en Allemagne, en Grande-Bretagne, au Japon et en Nouvelle-Zélande. Selon l'étude, 84 % des citoyens de ces pays buvaient la même quantité d'alcool ou moins qu'avant la crise. En Allemagne, il était même d'environ 88 %.

Selon leurs propres déclarations, 30 % des personnes interrogées dans tous les pays ont même bu beaucoup moins ou se sont complètement abstenues de boissons alcoolisées. Près de la moitié des personnes de ce groupe ont déclaré qu'elles continueraient à boire moins d'alcool qu'auparavant, même après l'assouplissement des restrictions. En Allemagne, le chiffre pour ce groupe est d'environ 19 %.

Onze pour cent, en revanche, ont déclaré dans l'enquête avoir bu beaucoup plus d'alcool que d'habitude pendant le confinement. Dans ce groupe, 72 % ont l'intention de revenir à leurs anciennes habitudes de consommation d'alcool après la fin de la pandémie. Cela signifie qu'ils ont également l'intention de consommer moins d'alcool par la suite.

(uka)

DERNIÈRES NEWS Voir tout

Dernières

Voir tout
Plus
Plus
Plus
Plus
Plus
Plus
Plus
Plus
Plus
Plus

EVENEMENTS PROCHES DE VOUS

PARTENAIRES PREMIUM