wein.plus
Attention
Vous utilisez un ancien navigateur qui peut ne pas fonctionner comme prévu. Pour une meilleure expérience de navigation, plus sûre, veuillez mettre à jour votre navigateur.

Se connecter Devenez membre

Le Chianti Classico et le Brunello di Montalcino, au cœur de la Toscane, comptent parmi les appellations les plus célèbres et les plus importantes d'Italie. Le Sangiovese joue le rôle principal dans les deux régions viticoles: 80 % dans le Chianti Classico et 100 % dans le Brunello. Mais cette variété a du mal à s'adapter aux conditions environnementales changeantes. Comment les vignerons font-ils face aux effets du changement climatique?

Montalcino, les températures moyennes ont augmenté de 1 à 1,5° C depuis 2000, et les zones les plus chaudes du sud en souffrent le plus", explique Giacomo Bartolommei de la cave Caprili et vice-président du consortium Brunello. Pour lui, l'eau est actuellement le problème le plus important de la viticulture: "Montalcino n'est pas particulièrement riche en eau, et les ressources disponibles sont surtout de l'eau thermale, qui est très chaude, entre 27 et 28° C. Nous nous concentrons donc sur l'irrigation d'urgence. Nous nous concentrons donc sur l'irrigation d'urgence, qui n'est utilisée que lorsque la vigne est stressée. Des études ont montré qu'en introduisant la zéolite minérale en hiver, les sols stockent davantage d'eau de pluie et restent plus frais."

EVENEMENTS PROCHES DE VOUS