wein.plus
Attention
Vous utilisez un ancien navigateur qui peut ne pas fonctionner comme prévu. Pour une meilleure expérience de navigation, plus sûre, veuillez mettre à jour votre navigateur.

Se connecter Devenez membre

C'est un jeu de hasard qui peut être fatal. Les chances sont d'une sur... (selon le revolver). Mais ici, il ne s'agit pas de personnes, mais de vins qui devront peut-être - en cas de mauvais résultat - être éliminés comme "cadavres" Les joueurs eux-mêmes restent en bonne santé - mais pas toujours très éveillés. Et pourtant, le jeu est joué et rejoué. L'enjeu est de temps en temps élevé, si élevé qu'il peut aussi faire mal.

Vins jeunes et vieux% prêts à défiler dans une dégustation (photo: P. Züllig)

En cas d'issue heureuse du jeu, tout amateur de vin est fier d'avoir bu une fois dans sa vie un Pétrus 1945, un Cheval Blanc 1947, un Lafite-Rothschild 1928 ou même un Margaux 1900. Dans le monde des grands experts et amateurs de vin, le jeu se joue encore et encore, avec tous les soi-disant bons millésimes, avec tous les vins de pointe du vieux monde du vin. Je connais ainsi toute une série d'amateurs de vin - dont bien sûr des papes du vin - qui ne peuvent même plus compter leurs vieux trophées. Dans le meilleur des cas, ils ont consigné et/ou publié leurs expériences en points, souvent aussi en notes de dégustation. En règle générale, ce sont de grands noms que l'on associe aux vieux vins, pas des "souris grises dans des robes grises" dont personne ne parle. Les vins du Bordelais sont particulièrement souvent invités à jouer à la roulette russe, sans doute par tradition historique de la culture du vin. En effet, les vins de Bordeaux - de la rive gauche - ont été classés dès 1855 à l'occasion de la première exposition universelle à Paris, et ce sur la base des prix obtenus au cours des cent années précédentes.

More related Magazine Articles

Plus
Plus
Plus
Plus
Plus
Plus
Plus

EVENEMENTS PROCHES DE VOUS