wein.plus
Attention
Vous utilisez un ancien navigateur qui peut ne pas fonctionner comme prévu. Pour une meilleure expérience de navigation, plus sûre, veuillez mettre à jour votre navigateur.

Se connecter Devenez membre

Même si 2019 est généralement considéré comme un excellent millésime dans le Piémont, les résultats de la dégustation de Barbaresco sont assez hétérogènes. L'année a commencé par un hiver chaud et sec, mais le printemps a été froid et pluvieux, ce qui a entraîné non seulement une floraison tardive, mais aussi une fructification irrégulière. S'en est suivi un mois de juin chaud et un été équilibré qui a permis de rattraper une partie du retard. Enfin, les conditions météorologiques idéales de l'automne ont permis des vendanges détendues et sans précipitation.
© Barbaresco

Néanmoins, certaines exploitations semblent avoir rentré leurs raisins plutôt trop tôt que trop tard et ne pas avoir pris la sélection trop au sérieux. Certains vins manquent de densité, de complexité et de charme fruité malgré une puissance alcoolique notable; il n'est pas rare que les tanins soient relativement cassants et secs et que les arômes éthérés si typiques du nebbiolo virent parfois au vert camphré. Alors que les meilleurs vins gagnent encore en profondeur à l'aération et deviennent plus souples et plus fins, les moins bons exemplaires n'évoluent guère positivement après l'ouverture, voire même dans le sens contraire - ils deviennent plus cassants et encore plus verts.

More related Magazine Articles

EVENEMENTS PROCHES DE VOUS