wein.plus
Attention
Vous utilisez un ancien navigateur qui peut ne pas fonctionner comme prévu. Pour une meilleure expérience de navigation, plus sûre, veuillez mettre à jour votre navigateur.

Se connecter Devenez membre

L'année dernière, nous avons déjà évoqué ici en détail l'évolution du Chianti Classico dans les conditions d'un climat qui ne cesse de se réchauffer. La situation n'a guère changé. Ce sont surtout les conséquences de la sécheresse qui donnent du fil à retordre aux viticulteurs. Elle fait en sorte que certains vins n'ont pas la substance, la profondeur et la complexité aromatique nécessaires pour pouvoir s'opposer suffisamment à la teneur en alcool qui a presque toujours augmenté. Malgré leur puissance alcoolique, ils paraissent alors un peu pauvres et souvent cassants en raison de tanins desséchants. Heureusement, la situation s'est quelque peu détendue avec les millésimes 2019 et 2020.

More related Magazine Articles

Plus
Plus
Plus
Plus
Plus
Plus
Plus

EVENEMENTS PROCHES DE VOUS