wein.plus
Attention
Vous utilisez un ancien navigateur qui peut ne pas fonctionner comme prévu. Pour une meilleure expérience de navigation, plus sûre, veuillez mettre à jour votre navigateur.

Se connecter Devenez membre

2017 a été l'année la plus sèche et la plus chaude à Montalcino depuis que les relevés météorologiques existent. Il n'a pas plu pendant trois mois entiers et, jusqu'à la fin du mois d'août, on a enregistré près de 20 jours avec des températures supérieures à 35 degrés. Face à un tel stress hydrique, les vignes passent à l'alimentation de secours: Même si les poids des moûts augmentent, le développement des arômes n'est pas au rendez-vous. Début septembre, l'averse tant attendue est enfin arrivée, et il a encore plu en milieu de mois. Le changement de temps s'est accompagné d'un net refroidissement, ce qui a permis d'éviter que les poids des moûts n'atteignent trop rapidement le plafond. Cela a permis aux vignes de rattraper leur retard en termes de maturation aromatique et de regagner le terrain perdu.

EVENEMENTS PROCHES DE VOUS