wein.plus
Attention
Vous utilisez un ancien navigateur qui peut ne pas fonctionner comme prévu. Pour une meilleure expérience de navigation, plus sûre, veuillez mettre à jour votre navigateur.

Se connecter Devenez membre


Le Roussillon est l'une des régions les plus charmantes et les plus variées de France et son département le plus méridional. À l'âge d'or de son histoire, aux 13e et 14e siècles, il faisait partie du royaume de Majorque, que Jacques le Conquérant avait réuni pour son pacifique fils cadet à partir des Baléares, du haut pays de Cerdagne, du Roussillon et de Montpellier.

Le Roussillon possède un certain nombre d'atouts pour la viticulture, que les colons grecs du VIIe siècle avant J.-C. avaient déjà remarqués et que les viticulteurs d'aujourd'hui savent de mieux en mieux exploiter. Bordé au sud par la chaîne des Albères, les contreforts des Pyrénées, et à l'est par la Méditerranée, le soleil brille plus de 2500 heures par an et permet aux raisins d'atteindre leur pleine maturité. La tramontane, vent du nord-ouest qui souffle fréquemment, chasse de nombreuses maladies de la vigne. La nature permet aux viticulteurs de travailler facilement dans le respect de l'environnement, ce qui est de plus en plus pris en compte.

Tout près de la mer: les vignobles en terrasses caillouteux

Les vignobles, qui couvrent au total 35.000 hectares, s'étendent depuis des terrasses basses et caillouteuses dans la plaine jusqu'à environ 600 mètres au-dessus de la mer. Ils forment ainsi un gigantesque amphithéâtre, dominé par le majestueux sommet du Canigou, qui culmine à près de 3000 mètres. Les sols sont de nature très différente, ils contiennent plus ou moins d'argile et sont composés de gravier, de calcaire, de gneiss, de granit ou de schiste. La diversité des conditions naturelles s'est traduite par l'attribution de 14 appellations différentes.

L'ardoise est fréquente dans le Roussillon
Les Vins Doux Naturels, dont les appellations sont Banyuls, Banyuls Grand Cru, Maury, Rivesaltes, Muscat de Rivesaltes et Grand Roussillon, sont une spécialité qui remonte au Moyen-Âge. Leur recette remonte au célèbre médecin et alchimiste Arnau de Vilanova (1240-1311), membre de l'ordre des Templiers, qui devint plus tard recteur de l'université de Montpellier. Il avait ramené d'une croisade d'Orient le principe de la distillation, qu'il expérimenta sur le domaine templier du Mas Déu près de Trouillas, au sud de Perpignan. Il y découvrit le secret du "mutage", l'interruption de la fermentation par l'ajout d'alcool de vin. Non seulement le vin était ainsi stabilisé - un effet très apprécié à l'époque - mais il conservait une part considérable de glucose, le Vin Doux Naturel était né, à une époque où le sucré était une rareté extraordinaire. (Ce principe est appliqué à tous les vins fortifiés comme le Xérès, le Porto, le Marsala, etc., mais il est aussi à la base des apéritifs à base de vin comme le Byrrh, le Dubonnet ou le Saint-Raphaël, ainsi que, entre autres, du Pineau des Charentes ou du Floc de Gascogne, pour lesquels on arrête totalement la fermentation en ajoutant de l'esprit de vin à un moment donné, ce qui permet d'obtenir ce que l'on appelle une mistelle).

Les vins secs sont reconnus comme Côtes du Roussillon et Côtes du Roussillon Villages, quatre communes ayant le droit de mettre en avant leur nom: Latour-de-France, Caramay, Tautavel et Lesquerdes. Premier terroir des Côtes du Roussillon, Les Aspres a été élevé au rang d'appellation à part entière, tandis que les vins secs de la Côte Vermeille, patrie des Banyuls naturellement doux, ont été classés en AOC Collioure.

Le village de Collioure donne son nom à un vin célèbre


Les cépages

Les cépages traditionnels du Roussillon sont ceux qui se prêtaient aux vins doux naturels, à savoir le grenache dans les trois variétés blanc, gris et noir et les blancs macabeu et malvoisie ainsi que le muscat à petits grains et le muscat d'Alexandrie. S'y sont ajoutés, pour les rouges secs simples, d'abord le robuste carignan et, dans une moindre mesure, le cinsault et le rare pelut de Lladon, une variante du grenache noir. Pour les appellations Côtes du Roussillon et Côtes du Roussillon Villages, obtenues en 1977, les viticulteurs ont fait de gros efforts pour améliorer l'encépagement des vins secs, en plantant surtout de la syrah, du grenache noir et, dans une moindre mesure, du mourvèdre. La syrah, en particulier, qui mûrit tôt, s'est largement imposée en Roussillon et détermine désormais le caractère de la plupart des vins rouges, même si, selon les règles du jeu de l'AOC, elle doit toujours être assemblée avec deux autres cépages.

Les difficultés d'écoulement des Vins Doux Naturels, qui représentaient en France jusque dans les années 1980 l'apéritif du petit homme, ont conduit de nombreux producteurs à vinifier des vins rouges à partir des raisins des vieux cépages de grenache et, dans une moindre mesure, de carignan utilisés à cet effet. Cela vaut aussi bien pour les vignobles de la côte, auxquels le Collioure doit son essor, que pour les parcelles de vigne dans le secteur du Maury. Là, le nombre de vignerons indépendants qui ont quitté les coopératives a quadruplé depuis 2000, pour atteindre environ 150, et a attiré un certain nombre d'investisseurs. Cette évolution a largement contribué à l'essor considérable de la qualité des vins du Roussillon ces dernières années.

Les classiques du Roussillon mûrissent à ciel ouvert

Pour les vins blancs, les cépages traditionnels Macabeu, Grenache Blanc et Gris sont disponibles, complétés par l'introduction récente de Marsanne, Vermentino et Roussanne. La malvoisie ou le tourbat du Roussillon, répandus dans le passé, n'ont pas encore connu de véritable renaissance malgré leurs qualités indéniables telles qu'une acidité élevée et des arômes complexes. En revanche, quelques viticulteurs talentueux ont récemment démontré qu'il était possible de produire des vins blancs d'une grande finesse et d'un caractère séduisant à partir de vieux ceps de grenache blanc et gris et de macabeu.

Outre les vins AOC, le Roussillon produit des vins de pays qui sont mis en bouteille en tant que Vin de Pays des Côtes Catalanes ou Vin de Pays d'Oc. La troisième possibilité, Vin de Pays des Pyrénées Orientales, est rarement utilisée. Les cépages cabernet sauvignon, merlot et syrah, en particulier, servent à produire des vins de pays rouges, tandis que le chardonnay domine parmi les blancs. Le muscat sec occupe une place à part: il est composé des cépages Vin-Doux-Naturel Muscat à Petits Grains et/ou Muscat d'Alexandrie et son intensité aromatique en fait un apéritif agréable et léger.

More related Magazine Articles

Plus
Plus
Plus
Plus
Plus
Plus
Plus

EVENEMENTS PROCHES DE VOUS