wein.plus
Attention
Vous utilisez un ancien navigateur qui peut ne pas fonctionner comme prévu. Pour une meilleure expérience de navigation, plus sûre, veuillez mettre à jour votre navigateur.

Se connecter Devenez membre

Dans le secteur viticole, les avis divergent sur la nouvelle classification du Verband Deutscher Prädikatsweingüter (VDP) - beaucoup de positifs, mais aussi beaucoup de négatifs. Le négociant en vin Martin Kössler s'exprime de manière nuancée dans son rapport de la bourse aux vins du VDP qui s'est tenue en avril de cette année à Mayence: "Nous sommes clairement partisans de la classification en trois niveaux qui s'imposera certainement sur le marché; on peut toutefois se demander si le 'Erste Lage' s'imposera comme quatrième niveau entre les vins locaux et le 'Grosser Gewächs'. Elle nous semble difficilement vendable. Marcus Hofschuster, directeur de la dégustation et de la rédaction de Wein-Plus, salue également l'initiative du VDP: "En ce qui concerne la classification, je suis sûr que plus on fera le ménage, mieux les producteurs concernés se porteront - et plus les vins seront bons dans un avenir prévisible", explique-t-il. Et de préciser que faire le ménage signifie "une rationalisation claire de l'assortiment, ce qui est inévitable après la nouvelle classification". Hofschuster estime que "la réduction à un vin sec déterminant par localité en dessous des meilleurs crus ainsi qu'à un vin de base (par cépage pertinent) est la meilleure mesure pour non seulement donner une image claire et compréhensible, mais aussi pour tirer ensuite le meilleur parti de ces vins".

More related Magazine Articles

Plus
Plus
Plus
Plus
Plus
Plus
Plus

EVENEMENTS PROCHES DE VOUS