wein.plus
Attention
Vous utilisez un ancien navigateur qui peut ne pas fonctionner comme prévu. Pour une meilleure expérience de navigation, plus sûre, veuillez mettre à jour votre navigateur.

Se connecter Devenez membre

Cette année, pour la première fois depuis environ 400 ans, il y aura un vin rouge de Bretagne. Comme le rapporte le portail d'information français 20minutes, l'association de vignerons "Vignerons de Garo" à Saint-Suliac cultive 400 vignes de la variété Rondo. Ce raisin, qui a été sélectionné en Allemagne, est particulièrement résistant et donne des vins dont les caractéristiques sont proches de celles du Merlot. Les vignes bretonnes ont été plantées il y a quatre ans et doivent donner leur première récolte prête à être pressée en automne.

Saint-Suliac est situé à une dizaine de kilomètres au sud de Saint-Malo, sur la rive droite de la Rance. Sur les rives du fleuve, la viticulture existait déjà à l'époque romaine ; elle est attestée pour la première fois au milieu du IXe siècle. Cependant, les dernières vignes ont disparu au XVIIe siècle pour faire place aux pommiers, dont les fruits étaient ensuite transformés en cidre.

En 2003, les "Vignerons de Garo" ont été créés et ont planté les 700 premières vignes de Chenin Blanc en 2004. Depuis 2006, les vignerons produisent le vin blanc sec "Clos Garo", dont 300 bouteilles ont été remplies l'année dernière. Ils attendent avec impatience la première récolte de vin rouge dans quelques mois : "Il y a une certaine excitation, qui est indéniable", cite 20minutes Jean-Pierre Vivier, président de l'association. "Mais nous ne serons fiers que si le résultat est satisfaisant. Nous devons apprendre. Le vin rouge est une découverte pour nous."

(CS / 20minutes.fr / radins.com / saint-suliac-tourisme.com ; Image : 123RF / Yulia Kuznetsova)