wein.plus
Attention
Vous utilisez un ancien navigateur qui peut ne pas fonctionner comme prévu. Pour une meilleure expérience de navigation, plus sûre, veuillez mettre à jour votre navigateur.

Se connecter Devenez membre

Les exportations mondiales de vin ont baissé de 0,9 pour cent entre juin 2021 et juin 2022. Dans le même temps, la valeur des exportations a augmenté de 10,9 pour cent. C'est ce qu'indiquent les chiffres actuels de l'Observatoire espagnol du marché du vin (OeMv). Le prix moyen mondial par litre a augmenté de 11,8 pour cent pour atteindre 3,36 euros. Les vins tranquilles en bouteille représentent 52 pour cent du volume d'exportation, la plus forte croissance étant enregistrée pour les vins mousseux. Les exportations pour les vins mousseux ont augmenté de 14 pour cent en volume et même de 27,8 pour cent en valeur. Ces chiffres confirment d'une part la tendance à la premiumisation de la consommation et d'autre part l'intérêt croissant pour les vins mousseux.

Si l'on considère les principaux pays exportateurs, la France arrive en tête avec 11,759 millions d'euros et un prix moyen par litre de 8,16 euros, devant l'Italie qui affiche un niveau de prix nettement inférieur. Les exportations de vin italien ont représenté 7 564 millions d'euros, le prix moyen d'un litre étant de 3,40 euros. En revanche, en termes de volumes, l'Italie, avec 2.224 millions de litres (+3,8%), devance l'Espagne (2.195 millions de litres, -3%) et la France (1.440 millions de litres, -0,6%).

Les ventes de vin en fût ont également connu une évolution négative. Elle représentait certes encore près d'un tiers des quantités totales exportées, mais seulement 7% de la valeur. Les quantités ont baissé de 1,9% et la valeur de 2,5%. Le marché des bag-in-box est également en recul. Les ventes ont baissé de 11 pour cent, alors que la valeur est restée stable.

(ru / source: Winenews; photo: 123rf.com)

EVENEMENTS PROCHES DE VOUS