wein.plus
Attention
Vous utilisez un ancien navigateur qui peut ne pas fonctionner comme prévu. Pour une meilleure expérience de navigation, plus sûre, veuillez mettre à jour votre navigateur.

Se connecter Devenez membre

La Loire est le plus long fleuve de France et donne son nom à une vaste région viticole qui s'étend sur environ 70.000 hectares. Elle prend sa source au Mont Gerbier-de-Jonc dans le Massif central et coule d'abord vers le nord, passant entre autres par Roanne et Nevers. Près d'Orléans, elle change de direction vers l'ouest, traverse Blois, Tours, Saumur, Angers et Nantes et se jette finalement dans l'Atlantique à Saint-Nazaire. Au cours de son périple de plus de 1.000 kilomètres, elle traverse 13 départements, dont six portent son nom.

Les vignobles sont situés de part et d'autre de la Loire et le long de nombreux affluents tels que le Cher, l'Indre, la Vienne, le Layon, le Loir, la Sarthe, l'Endre et la Maine, pour un total de 69 appellations: 54 appellations d'origine contrôlée (AOC = Appellation d'Origine Contrôlée) et 15 appellations d'origine pour les vins de qualité supérieure issus d'une aire de production délimitée (AOVDQS = Appellation d'Origine Vin Délimité de Qualité Supérieure). Les vins sans appellation d'origine restreinte portent l'Indication Géographique Protégée (IGP) Val de Loire.

Vignes en bord de Loire à Montsoreau (Photo: Interloire / Pascal Girault)

Une région de superlatifs

En raison de la longueur du cours du fleuve, on trouve sur la Loire de nombreux paysages, formations géologiques et climats différents. En général, le climat de la région viticole est continental (avec de grandes différences de température entre le jour et la nuit et entre l'été et l'hiver) et plutôt frais en raison de sa situation assez septentrionale. Même lorsque la vendange est à pleine maturité, les vins présentent donc généralement une acidité rafraîchissante. Les conditions climatiques dépendent toutefois fortement de l'altitude et de l'orientation des vignobles ainsi que de l'effet compensateur de la Loire et de ses nombreux affluents. Par exemple, le climat est en principe un peu plus doux dans la vallée de la Loire entre Orléans et Nantes.

Grâce à cette diversité de conditions naturelles, la région viticole de la Loire produit des vins de tous types et de tous styles: Vins blancs, rosés et rouges, vins tranquilles et vins mousseux, vins secs et vins doux. La Loire est le premier producteur de vin blanc et le deuxième producteur de vin rosé de France après la Provence. La région est également le deuxième producteur de vins mousseux AOC en France, après la Champagne. En termes de surface viticole, la Loire se place au quatrième rang des régions viticoles françaises, et en termes de volume de production, au troisième (après Bordeaux et le Rhône). Chaque année, on y produit en moyenne quatre millions d'hectolitres, soit 300 millions de bouteilles de vin.

Environ 7.000 exploitations viticoles et une centaine d'entreprises de négoce de vin sont installées dans la Loire, 15 négociants réalisant à eux seuls 70 pour cent du chiffre d'affaires annuel total de 1,2 milliard d'euros. Les 24 caves coopératives de la région commercialisent un tiers du volume produit. En France, la Loire est l'origine la plus représentée dans la restauration, la deuxième origine la plus représentée dans la consommation privée et la troisième origine la plus représentée dans le commerce de détail. Environ un cinquième du volume de vin produit - ce qui correspond à environ 70 millions de bouteilles - est exporté, principalement vers la Grande-Bretagne et la Belgique. Près des deux tiers des vins exportés sont des vins blancs, douze pour cent sont des vins mousseux, le reste étant des vins rouges et rosés.

Cave à vin à Bourgueil (photo: Interloire / Stevens Frémont)

Histoire de la viticulture: des Romains au phylloxéra

La viticulture dans la Loire remonte déjà aux Romains et a pris de l'importance à partir de 500 après Jésus-Christ, surtout sous l'influence de la noblesse et du clergé. Au 10e siècle, l'abbé de Cluny en particulier a encouragé le vin, et par la suite, le port de Nantes, entre autres, est devenu un important lieu de commerce du vin. Le couronnement d'Henri II Plantagenêt, comte d'Anjou, comme roi d'Angleterre au milieu du 12e siècle marque le début d'une relation étroite entre le vignoble de la Loire et les îles britanniques.

Du Moyen-Âge au XVIe siècle, les vignobles de la Loire se sont étendus sous l'influence de la bourgeoisie et de la noblesse, et le commerce du vin s'est également développé par le fleuve et l'Atlantique comme voies de transport. C'est également à cette époque que la plupart des magnifiques châteaux et monastères de la vallée de la Loire ont été construits, car de nombreux rois et princes se sont installés dans la région de la Loire et ont gouverné leur royaume à partir de là. Depuis 2000, les quelque 250 kilomètres de fleuve entre Sully-sur-Loire (près d'Orléans) et Chalonnes-sur-Loire (près d'Angers) sont inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO.

La Révolution française à la fin du 18e siècle, la construction du chemin de fer au 19e siècle et l'épidémie de phylloxéra au début du 20e siècle ont cependant successivement freiné l'essor de la viticulture et du commerce des vins de Loire. Au milieu des années 1930, le système des AOC a été introduit et la Loire a commencé à renaître en tant que région viticole de qualité.

L'Abbaye Saint-Maur de Glanfeuil au Thoureuil (Photo: Interloire / Pascal Girault)

Six régions, quatre domaines

Si l'on suit le cours de la Loire de sa source à son embouchure, on voyage à travers six régions françaises au total: Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Centre, Poitou-Charentes et Pays de la Loire. Le fleuve ne fait qu'effleurer certaines d'entre elles, dans le Centre et les Pays de la Loire, il traverse presque chaque département.

Afin d'avoir une meilleure vue d'ensemble de cette grande région viticole, on la divise en quatre zones, principalement rattachées à des villes: d'ouest en est - donc en amont - le Pays Nantais autour de Nantes, le secteur Anjou-Saumur autour d'Angers, la Touraine autour de Tours ainsi que le secteur Centre-Loire, qui s'étend en une sorte de triangle entre Orléans, Châteaumeillant et Pouilly-sur-Loire.

Au sud-est de cette zone se trouvent quatre autres appellations qui - toujours en descendant le fleuve - constituent les premiers contreforts de la région, mais ne jouent qu'un rôle secondaire. Elles commencent dans le département de la Loire avec les AOC Côtes du Forez près de Montbrison et Côte Roannaise près de Roanne. A l'ouest, sur l'Allier, affluent de la Loire, se trouvent les AOC Côtes d'Auvergne près de Clermont-Ferrand dans le département du Puy-de-Dôme et Saint-Pourçain au sud de Moulins dans le département de l'Allier.


Appellations dans le vignoble de la Loire (source: Interloire)
Cliquez sur la carte pour l'agrandir.

Répartition des cépages

Les vins de la Loire sont majoritairement élaborés en monocépage, c'est-à-dire à partir d'un seul cépage. Selon les données de l'interprofession InterLoire, le cépage blanc le plus cultivé est le melon de Bourgogne (alias muscadet) avec 35 pour cent, suivi par le chenin blanc, le sauvignon blanc, le chardonnay, la folle blanche ainsi que le pinot gris (appelé ici malvoisie) et le romorantin. Parmi les cépages rouges, le cabernet franc représente environ 54 pour cent, suivi du gamay, du grolleau (également appelé groslot), du pinot noir, du cabernet sauvignon ainsi que du côt (alias malbec), du pinot meunier et du pineau d'Aunis.

Les conditions climatiques et pédologiques étant différentes dans chaque région, les cépages sont également différents. Ainsi, le sauvignon blanc et le pinot noir se trouvent principalement dans le Centre-Loire, où l'on trouve également du grolleau, du pinot meunier, du pineau d'Aunis et du romorantin. Le chenin blanc, le cabernet franc, le gamay et le cabernet sauvignon sont surtout présents dans la région Anjou-Saumur et en Touraine, tandis que le melon de Bourgogne et la folle blanche dominent dans le Pays Nantais, plus proche de l'Atlantique.

Les vins rosés de la Loire sont produits à partir de cabernet franc, cabernet sauvignon, pineau d'Aunis, grolleau, gamay et côt (malbec) et proviennent généralement de l'Anjou, de la Touraine ou du Centre-Loire. Pour les vins doux de la Loire, on utilise exclusivement du chenin blanc. Ce cépage à maturation tardive est sensible à la pourriture noble (botrytis), qui concentre le sucre dans les baies, car les pellicules des baies deviennent poreuses à cause des champignons et le liquide peut s'évaporer. En outre, dans la région de la Loire, des vents chauds et secs peuvent provoquer le dessèchement des raisins sur le cep, ce qui concentre également le sucre dans les baies (passerillage). Les meilleurs vins doux de la Loire proviennent de la région Anjou-Saumur. Le chenin blanc est également le cépage principal des vins mousseux de la Loire, qui proviennent principalement d'Anjou-Saumur et de Touraine; dans certaines appellations, le chenin blanc est également complété par du chardonnay, du cabernet franc ou du pinot noir.

Vendanges chez Le Cellier (Photo: Interloire / Philippe Caharel)

Centre-Loire: Sauvignon Blanc et Pinot Noir

Le secteur Centre-Loire comprend sept appellations qui ne sont que partiellement liées: Sancerre, Pouilly-Fumé, Menetou-Salon, Quincy, Reuilly, Coteaux du Giennois et Châteaumeillant. Châteaumeillant est l'appellation la plus méridionale du Centre-Loire, située autour de la ville du même nom, à la limite des deux départements de l'Indre et du Cher. Au nord de celle-ci se trouve l'appellation Reuilly, également à la limite des deux départements, à laquelle se rattache directement l'appellation Quincy au nord. Elle se trouve dans le département du Cher, tout comme les appellations Menetou-Salon et Sancerre, situées à l'est de celle-ci. Toujours à l'est, les appellations Pouilly-Fumé et Coteaux du Giennois sont situées dans le département de la Nièvre, cette dernière s'étendant vers le nord-ouest jusqu'au département du Loiret. Dans ce département, plus à l'ouest, autour d'Orléans, se trouve également l'AOC Orléanais, qui fait la transition entre le Centre-Loire et la Touraine.

Le climat du Centre-Loire est continental, avec une moyenne de 1.700 à 1.800 heures d'ensoleillement par an et des précipitations relativement importantes en automne. C'est pourquoi on y cultive principalement les deux cépages précoces que sont le sauvignon blanc et le pinot noir; dans les appellations Coteaux du Giennois et Châteaumeillant, le gamay occupe environ la moitié du vignoble. Les sols du Centre-Loire sont composés de gravier et d'argile, mélangés à des roches silico-sédimentaires et micacées ainsi qu'à du grès; il existe toutefois des différences entre les différentes appellations:

  • Dans l'AOC Sancerre, le sol est très calcaire, ce qui confère aux vins une note minérale particulière. Avec 2 770 hectares de vignes, cette appellation est la plus grande du secteur.
  • Dans l'AOC Pouilly-Fumé, les vins ont souvent un ton fumé en raison d'une forte proportion de silex dans le sol. Le vignoble couvre bien 1.220 hectares.
  • Dans l'AOC Menetou-Salon, le sol sédimentaire a également une teneur en calcaire plus élevée; l'appellation s'étend sur 465 hectares.
  • Dans l'AOC Quincy, les vignes sont plantées sur une terrasse légèrement ondulée d'un peu plus de 220 hectares au bord du Cher. Le climat local est relativement chaud et sec, et le sol est composé de sable et de gravier grossier.
  • Dans l'AOC Reuilly, deux types de sols déterminent les quelque 190 hectares de vignes: d'une part, les marnes sur les coteaux à pente moyenne et, d'autre part, les terrasses de sable et de gravier situées en altitude.
  • L'AOC Coteaux du Giennois comprend environ 180 hectares de vignes, caractérisés par un sol graveleux et calcaire.
  • L'AOC Châteaumeillant s'étend également sur environ 180 hectares et dispose d'un sol graveleux mélangé à du sable et de l'argile.

Vignobles près de Pouilly-sur-Loire (Photo: BIVC / Thierry Martrou)

Touraine: diversité des cépages et des styles

Les appellations du domaine de Touraine s'étendent sur environ 13.000 hectares, pour la plupart d'un seul tenant, dans le département d'Indre-et-Loire et s'étendent à l'est jusqu'au département du Loir-et-Cher. En outre, des "îlots" se trouvent au nord dans les départements de la Sarthe et à nouveau du Loir-et-Cher, au sud dans les départements de la Vienne et des Deux-Sèvres et au sud-est à la limite des départements de la Vienne et de l'Indre. L'AOC Valençay est presque entièrement située dans le département de l'Indre.

Le climat de la Touraine est également continental, bien que l'influence de la mer se fasse déjà sentir à l'ouest. Le vent d'ouest est freiné par les chaînes de collines de la région. La durée moyenne d'ensoleillement est de 1 800 heures par an, les précipitations sont modérées en été et l'automne est souvent sec. A l'est de la Touraine, les sols sont sablonneux avec un sous-sol d'argile, à l'ouest, c'est le tuffeau crayeux qui domine; en outre, on trouve dans le secteur des sols argileux sur roches siliceuses ("perruches"), des sols argilo-calcaires sur roches crayeuses ("aubuis") ainsi que des sols aérés de gravier et de sable. Les principaux cépages sont le chenin blanc et le cabernet franc, mais le sauvignon blanc et le gamay sont également bien représentés. Le cabernet franc est souvent assemblé avec du gamay et du côt, et le grolleau joue un rôle important dans les vins rosés; le côt et le grolleau poussent surtout dans la vallée du Cher.

Vignes au Clos de l'Echo près de Chinon (photo: Interloire / Pascal Girault)

Au total, la Touraine compte 20 appellations avec un statut d'AOC. Les plus importantes d'entre elles sont Vouvray, Chinon, Bourgueil et l'AOC Touraine, à ne pas confondre avec le domaine malgré son nom:

  • L'AOC Touraine couvre environ 4.500 hectares et se situe en grande partie à l'est et au sud-est de Tours, entre la Loire et le Cher. Les conditions pédologiques et climatiques des vignobles varient et influencent le choix des cépages. Les vins blancs de l'appellation Touraine sont produits à environ 80 pour cent à partir de sauvignon blanc, auxquels s'ajoutent le chenin blanc et le chardonnay; pour les vins mousseux, le chenin blanc est même le cépage principal. Pour les vins rouges, le gamay représente plus de 60 pour cent, on cultive en outre du cabernet franc, du côt, du cabernet sauvignon, du pinot noir ainsi que du pineau d'Aunis, qui constitue la base de la plupart des rosés.
  • L'AOC Chinon s'étend sur 2.300 hectares sur les deux rives de la Vienne jusqu'à son embouchure dans la Loire. Comme par un entonnoir, un climat atlantique doux y pénètre déjà. La structure des sols est double: d'une part des sols sablonneux et alluvionnaires, d'autre part des sols calcaires argileux sur les coteaux. Plus de 90 pour cent des vins produits dans l'AOC Chinon sont des vins rouges, généralement des cabernets francs purs, auxquels on peut ajouter jusqu'à dix pour cent de cabernet sauvignon; il en va de même pour les vins rosés. Les vins blancs ne représentent que trois pour cent de la production et sont vinifiés à partir de chenin blanc.
  • L'AOC Vouvray s'étend sur environ 2.000 hectares et se situe à l'est de Tours, sur la rive droite de la Loire. On y cultive exclusivement du chenin blanc et les vignes sont plantées sur de l'argile et de la roche siliceuse ("perruches") ou de l'argile et du calcaire ("aubuis"). Selon les conditions climatiques de l'année, les vins offrent une large gamme allant du sec au demi-sec, en passant par le liquoreux et le mousseux (AOC Vouvray Mousseux).
  • Tout à l'ouest du domaine de Touraine, sur la rive droite de la Loire, se trouvent les AOC Bourgueil et Saint-Nicolas-de-Bourgueil, sur un total d'environ 1 400 hectares. Comme dans le Chinon, le climat atlantique a déjà un effet adoucissant et on y produit presque exclusivement du cabernet franc; même dans l'AOC Bourgueil, on peut toutefois ajouter dix pour cent de cabernet sauvignon aux vins rouges. Les vignobles sont entièrement orientés vers le sud et les sols sont à nouveau divisés en deux: des terrasses avec des sols de galets, de sable et d'alluvions (principalement dans l'AOC Saint-Nicolas-de-Bourgueil) et des coteaux avec des sols argilo-calcaires (principalement dans l'AOC Bourgueil).

Vendange près de Bourgueil: Cabernet Franc (Photo: InterLoire / Louis-Marie Blanchard)

Quelques autres appellations méritent d'être mentionnées:

Les autres AOC de Touraine sont Touraine Amboise, Touraine Azay-le-Rideau, Touraine Mesland, Touraine Noble-Joué et Montlouis-sur-Loire, ainsi que les appellations de vins mousseux Touraine Mousseux, Montlouis-sur-Loire Mousseux et Crémant de Loire. Le Rosé de Loire (à nouveau avec statut d'AOC) peut également être produit dans le secteur.

Château de Montreuil-Bellay% entouré de champs de vignes (Photo: Interloire / Pascal Girault)

Anjou-Saumur: Chenin Blanc et Cabernet Franc

Les appellations de l'aire Anjou-Saumur sont presque entièrement contiguës et se situent principalement dans le département du Maine-et-Loire; au sud-est, elles s'étendent sur les départements des Deux-Sèvres et de la Vienne. Ensemble, ils représentent près de 15.000 hectares de vignes. Le climat à l'ouest de la zone (en Anjou) est de type maritime: avec un ensoleillement moyen d'environ 1 900 heures, les étés sont chauds et les hivers doux. A l'est, dans la région de Saumur (le Saumurois), les influences continentales dominent.

Les sols sont constitués de roches sédimentaires avec du sable et de l'ardoise et peuvent également être différenciés au sein du secteur: En Anjou, on trouve aussi bien des sols noirs issus de roches sédimentaires sombres que des sols blancs issus de roches crayeuses altérées; dans le Saumurois, on trouve d'une part des sols calcaires et d'autre part des sols caillouteux, siliceux ou argileux. Le sol des rives du Layon (dans l'AOC Coteaux du Layon) contient beaucoup de schiste. Les cépages essentiels dans le secteur Anjou-Saumur sont le chenin blanc et le cabernet franc. Le chenin blanc est à la base des vins blancs secs ainsi que de certains des meilleurs vins doux et mousseux de la Loire issus de cette région. Le cabernet franc est généralement vinifié en monocépage en rouge ou en rosé, mais on trouve également du cabernet sauvignon et du gamay.

Paysage viticole près de Champigny (photo: Interloire / Thomas Pirel)

21 appellations avec statut AOC sont regroupées dans l'aire Anjou-Saumur. Les plus importantes d'entre elles sont Anjou, Saumur et Savennières, ainsi que plusieurs appellations de vins rosés, doux et effervescents respectivement:

Dans le secteur Anjou-Saumur, les vins des AOC Crémant de Loire et Rosé de Loire peuvent également être produits.

Vignoble près de Messemé (Photo: Interloire / Pascal Girault)

Pour les vins doux, cinq AOC se distinguent particulièrement: Coteaux du Layon, Coteaux du Layon Villages, Bonnezeaux et Quarts de Chaume. Seul le chenin blanc est autorisé dans ces quatre appellations:

  • L'AOC Coteaux du Layon s'étend le long du Layon et couvre une superficie d'environ 1 700 hectares. Les sols sont composés de sédiments et de grès avec une fine couche d'argile et une terre végétale noire d'Anjou. Les vignobles y sont particulièrement bien aérés, ce qui favorise la maturation des raisins et permet d'obtenir des vins nobles et doux. L'AOC Coteaux du Layon Villages s'applique aux sept communes de Beaulieu-sur-Layon, Chaume, Faye d'Anjou, Rablay-sur-Layon, Rochefort-sur-Loire, Saint-Aubin-de-Luigné et Saint-Lambert du Lattay; pour les vins portant cette appellation, un rendement à l'hectare inférieur à celui de l'AOC Coteaux du Layon est prescrit.
  • L'AOC Bonnezeaux est située sur la commune de Thouarcé, sur la rive droite du Layon. Les 80 hectares de vignes sont plantés sur du grès avec du quartz et du jaspe, sur trois versants abrupts orientés vers le sud.
  • L'AOC Quarts de Chaume se trouve à Rochefort-sur-Loire, également sur la rive droite du Layon, au sud d'Angers. Le fleuve forme ici une boucle, de sorte que les brouillards matinaux en automne assurent la pourriture noble souhaitée des raisins. Les vignes s'enracinent sur une surface de 30 hectares dans des roches sédimentaires et du grès à grain fin.
  • À l'est des Quarts-de-Chaume se trouve l'AOC Coteaux de l'Aubance, où les vignes poussent sur un sol schisteux. Environ 170 hectares de vignes s'étendent entre la rive droite du Layon et la rive gauche de la Loire.

Rangs de vigne près de Rochefort (Photo: Interloire / Pascal Girault)

Pays Nantais: Muscadet et Folle Blanche

Avec environ 16 500 hectares, les appellations du secteur Pays Nantais forment également une unité presque cohérente. Elles se situent pour la plupart dans le département de la Loire-Atlantique et s'étendent au sud-est dans le département de la Vendée. Au sud de La-Roche-sur-Yon - dans le département de la Vendée - se répartit sur cinq "îles" l'AOC Fiefs Vendéens avec les appellations Brem, Mareuil, Pissotte et Vix qui lui sont rattachées. Tout à l'est, à la limite des départements de la Loire-Atlantique et du Maine-et-Loire, se trouve l'AOC Coteaux d'Ancenis.

Le climat du Pays Nantais est maritime, avec des étés chauds et humides et des automnes et des hivers doux. Les vignes bénéficient en moyenne de plus de 2.000 heures d'ensoleillement par an. Les sols sont composés de roches volcaniques, métamorphiques et vertes, de gneiss, de roches sédimentaires micacées et de granit. Le cépage prédominant dans ce secteur est le melon de Bourgogne (muscadet), dont les vins acquièrent une finesse particulière grâce aux roches de quartz et de granit. On y cultive également du chenin blanc, de la folle blanche, du pinot gris ainsi que du gamay, du cabernet franc et du cabernet sauvignon.

Quatre appellations sont disponibles pour les vins de melon de Bourgogne:

  • L'AOC Muscadet représente environ 3.000 hectares de vignes.
  • Avec plus de 8.400 hectares au sud-est de Nantes, l'AOC Muscadet Sèvre-et-Maine est la plus grande appellation du Pays Nantais. Elle tire son nom des deux rivières Petite Maine et Sèvre Nantaise.
  • L'AOC Muscadet Côtes-de-Grandlieu s'étend sur 260 hectares au sud-ouest de Nantes.
  • L'AOC Muscadet Coteaux-de-la-Loire couvre 160 hectares de vignes de part et d'autre de la Loire, au nord-est de Nantes.

L'AOC Gros Plant du Pays Nantais s'applique exclusivement aux vins blancs de Folle Blanche et couvre environ 2 300 hectares de vignes. Tous les vins des cinq appellations peuvent être élevés "sur lie". Ils restent alors sur lies fines (conservation sur lies) au moins jusqu'au printemps de l'année qui suit la récolte, ce qui leur confère davantage de souplesse et de structure.

Paysage fluvial dans l'appellation Muscadet Coteaux-de-la-Loire (Photo: Interloire / Philippe Caharel)

Crémant de Loire: le sommet des "fines bulles".

Les vins mousseux de la Loire sont également appelés "Fines Bulles". Outre les AOC Vouvray Mousseux, Montlouis-sur-Loire Mousseux, Touraine Mousseux, Saumur Brut et Anjou Mousseux déjà mentionnées, l'AOC Crémant de Loire, qui a les exigences de qualité les plus strictes, en est également la plus grande productrice avec plus de 100.000 hectolitres par an. Alors que les vins effervescents de Vouvray et de Montlouis-sur-Loire ne peuvent utiliser que du chenin blanc, les cuvées avec d'autres cépages (souvent du chardonnay et du pinot noir) sont également autorisées dans les quatre autres appellations.

Le Crémant de Loire est produit dans les régions Anjou-Saumur et Touraine. Les vignobles concernés couvrent 1 500 hectares. Les principaux cépages sont le chenin blanc, le chardonnay et le cabernet franc; le cabernet sauvignon et le pineau d'Aunis peuvent être présents jusqu'à 30 pour cent. Un crémant de Loire doit vieillir au moins douze mois sur lies fines.

Le vin mousseux vieillit en cave (Photo: InterLoire / Louis-Marie Blanchard)

Notes de dégustation

Vers le "BEST OF Vins blancs de la Loire "

Vers le "BEST OF Vins rouges de la Loire"

Tous les vins de la Loire actuellement dégustés

Tous les vins blancs secs de la Loire actuellement dégustés

Tous les vins blancs doux de la Loire actuellement dégustés

Tous les vins rouges de la Loire actuellement dégustés

Tous les vins rosés de la Loire actuellement dégustés

Tous les vins mousseux de la Loire actuellement dégustés

Related Magazine Articles

Voir tout
Plus
Plus
Plus
Plus
Plus
Plus
Plus
Plus
Plus
Plus

EVENEMENTS PROCHES DE VOUS